Suivre son état de forme avec HaPT

Il y a des matins, quand je me lève, je me dis que je n’ai pas la forme. C’est tellement subjectif la forme que ça peut changer au cours de la journée. Comme j’aime bien utiliser les nouvelles technologies pour calculer des données de santé, je me suis penché sur cette question. Et j’ai trouvé HaPT.

Que fait l’application HaPT ?

Sur le site de l’application HaPT, on y trouve une description plutôt simple et complète à la fois :

HaPT? permet d’évaluer de manière biologique le niveau de forme d’un sportif en se basant sur des mesures régulières de la VFC (Variabilité de Fréquence Cardiaque). En créant des algorithmes adaptés aux sportifs et en simplifiant le protocole de mesure, nous rendons accessible à tous cette technologie jusqu’ici élitiste… Car pour nous chaque sportif est une Elite !

Grâce à plusieurs mesures dans la semaine, il est donc possible de connaître son état de forme et ainsi réguler ses entraînements avec cette mesure. Elle permet aussi de suivre, via une courbe, son historique et donc, de prévoir son futur pic de forme.

Quel matériel pour la mesure ?

Pour que la mesure soit la plus précise possible, il faut une ceinture cardio qui permet de calculer cette fameuse VFC. Toutes les ceintures ne sont pas compatibles avec cette mesure, la liste prise en charge par l’application est disponible ici. Pour ma part, je me suis procuré la Decathlon Kalenji Dual HRM pour 39€ et elle fonctionne parfaitement.

Ensuite, il faut un téléphone Android ou iPhone et télécharger l’application sur Google Play ou AppStore. L’application est rapide à installer et à prendre en main. Le service est en phase pilote et est amener à être modifier si les essais sont concluants.

Enfin, il faut ouvrir un compte depuis l’application ou depuis le site Internet. Tout le service est entièrement gratuit, même si nous avons un compte Elite (c’est bon pour l’égo). L’équipe de développement est française, par contre, je ne sais pas où sont hébergées les données. Rien n’est précisé sur le site et je n’ai pas approfondi les échanges entre mon téléphone et le serveur.

Couplage de la ceinture et du téléphone
Couplage de la ceinture et de mon téléphone Android

La prise de mesure et le suivi

Pour que le suivi s’active, il faut prendre au moins 3 mesures dans la même semaine. Une fois les 3 premières mesures prises, le suivi est enclenché et je peux connaître mon état de forme actuel et mes variations entre chaque prise de mesure. Le suivi se fait sous la forme de 3 courbes : forme, sérénité et FC repos.

Le protocole de mesure est assez strict et il faut bien le suivre pour avoir une mesure fiable. Au réveil, il faut s’équiper de la ceinture, se recoucher et attendre un peu que son rythme cardiaque descende. Quand tout est bon, on lance l’application et on peut enclencher la mesure. Enfin, il faut attendre 5 minutes, les yeux fermés, que le téléphone émette le son de fin de mesure.

À La fin de la mesure, la forme est matérialisée par une batterie avec 5 barres et un court texte. Avec le suivi, il y a aussi une flèche donnant la variation de la forme. En gros, si la forme devient meilleure ou se dégrade depuis la dernière mesure. C’est assez rudimentaire et vraiment simple à comprendre.

Mon expérience et mon ressenti

J’ai connu ce service, car il est compatible avec Nolio. En l’utilisant, l’état de forme s’affiche dans le suivi sportif de Nolio et y modifie la fréquence cardiaque au repos pour le calcul des zones d’entraînement. C’est très pratique et le calcul est donc plus juste pour chaque activité. La synchronisation est automatique et c’est totalement transparent.

Malheureusement, je trouve le protocole de mesure très contraignant. En effet, 3 fois dans la semaine, devoir au lever s’équiper de la ceinture, se recoucher et attendre 5 minutes … C’est long et pas spécialement agréable pour soi et son conjoint. En plus, les mesures peuvent être faussées, car je commence déjà à penser à ma journée et à ce que j’ai à faire. J’ai du mal à réguler ma fréquence cardiaque. Mon état de forme s’en trouve donc affecté.

L’application est très rudimentaire et le mécanisme avec le site Internet est encore à améliorer. En effet, en utilisant l’application, je suis souvent redirigé sur le site pour voir mes données. Les intégrer dans une visualisation depuis l’application serait beaucoup plus simple et le parcours utilisateur serait amélioré. Je n’ai pas eu de problème de connexion avec ma ceinture cardio, cependant, j’ai lu des avis négatifs sur le sujet.

Ensuite, l’application a été lancé fin 2019 et amélioré courant 2020. Depuis le second semestre 2020, il n’y a pas de mouvement sur le site ou sur l’application. Il devait y avoir une version officielle courant 2021, elle n’existe pas encore à ce jour. Je ne sais pas si l’essai est concluant et si elle verra le jour.

Enfin, le manque d’informations des développeurs me pose un vrai problème. Je ne sais pas où sont stockées mes informations et quel droit effectif j’ai dessus. Le blog n’a plus de communication depuis octobre 2020. Quelle est la pérennité du projet et des données ?

Pour conclure, j’ai abandonné cette application après quelques mesures. Le rapport contrainte / bénéfice n’est pas équilibré et est même défavorable. Je gère ma fréquence cardiaque au repos avec ma montre sportive et je la rentre manuellement dans Nolio. Mon état de forme, je le calcul à l’ancienne … Au ressenti et ça fonctionne bien comme ça 🙂

Renaud Perraihttps://www.renaudperrai.fr
Développeur d'applications et administrateur de réseaux de formation, je gère des projets innovant pour le compte d'une grande entreprise française. Photographe autodidacte, je cherche toujours à m'améliorer et expérimente beaucoup. L'apprentissage par l'erreur est le meilleur moyen de progresser, mais l'échec est une étape difficile.

Laisser un commentaire