Photographie

La vitesse des cartes mémoires

Cartes mémoires
Image par Kiều Trường

Je voulais dénommer cet article les cartes ont la classe, mais je me suis dit que tout le monde ne comprendrait pas la blague. Chaque carte mémoire possède une vitesse d'écriture et de lecture qui lui est propre. Cette vitesse est représentée par une classe de vitesse écrite dans un 3/4 de cercle.

Dénomination des classes

Il existe 3 types de classes de vitesse différentes, la "classe de vitesse", la "classe de vitesse UHS" et la "classe de vitesse vidéo". La première est la plus ancienne (SD et SDHC), la seconde est arrivée avec les cartes mémoires à très haute capacité (SDXC) et la dernière est très récente avec l'arrivée de la vidéo 4K et la vidéo 8K (SDXC 2).

Dans les appareils photo, les cartes utilisées sont des cartes SD pour les appareils de plus de 15 ans, SDHC en très grande majorité et SDXC pour les plus récents. La classe de vitesse ne garantit en aucun cas que la carte soit plus résistante ou de meilleure qualité qu’une autre carte, elle signifie simplement que l’enregistrement et la lecture se feront plus rapidement.

Les débits théoriques

Je précise théorique, car il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte pour arriver au débit maximum de la carte, c’est plus un argument commercial qu’autre chose. Les débits que je vais vous montrer en dessous sont ceux du bus, ce qui sert d’autoroute pour les données, après cela dépend du type de voiture (boîtier) qu’on utilise.

Les classes 2, 4 et 6 utilisent le bus normal qui a un débit maximum de 12.5MB/s. La classe 2 n’est pratiquement plus utilisé, car son débit est beaucoup trop faible pour enregistrer nos photos de 14Mpx ou plus, il faudrait attendre quelques secondes avant de pouvoir prendre une autre photo. La classe 4 est celle qui est la plus répandue, les cartes les moins chères sont dans cette classe. Elle permet de travailler correctement en JPEG. La classe 6 atteindra quant à elle le débit maximal du bus, on la trouve assez rarement.

La classe 10 utilise un bus à haute vitesse avec un débit maximum de 25MB/s. Les cartes U1 utilisent le même bus. Les cartes en U3 un bus de 50MB/s ou 104MB/s pour les plus rapides.

Quelle classe pour quelle utilisation ?

Il existe un dicton en informatique : « qui peut le plus peut le moins ». En gros, si vous prenez la carte avec le maximum de débit, elle fera tout ce que les autres peuvent faire en plus rapide. Cependant, ce n'est pas le prix qui fera que la carte sera rapide, seulement sa classe de vitesse.

Photos en JPEG simple : les cartes de classe 4 le font très bien, l’enregistrement se fera rapidement et le boîtier compensera la saturation du bus avec sa mémoire cache. Vous ne verrez pas la différence avec une classe 10.

Photos en JPEG rafale : les cartes de classe 10 sont à privilégier surtout si vous avez un capteur de plus de 10Mpx, car la classe 4 saturera assez vite et la mémoire cache de votre boîtier ne pourra pas assurer beaucoup de clichés à la fois. Si vous voulez atteindre la vitesse en rafale maximale de votre boîtier, vous aurez besoin d’une carte en classe 10.

Photos en RAW simple : les cartes de classe 4 suffiront si votre capteur n’est pas trop gros (en dessous de 16Mpx) sinon il faudra passer sur une classe 10 pour assurer un fonctionnement optimal du boîtier et de la carte. La mémoire cache du boîtier ne suffira pas à une utilisation souple avec une classe 4.

Photos en RAW rafale : là il n’y a pas le choix, c’est la classe 10 et rien d’autre. Les cartes avec une classe 4 ne le permettront tout simplement pas ou seulement sur un nombre de vues très restreint.

Vidéo HD 720p : si la compression est bonne, vous pouvez le faire avec une carte de classe 4 sans problème. J’utilise pour ma part une carte de classe 4 dans une petite caméra HD et ça fonctionne normalement, par contre je reste en 720p.

Vidéo HD 1080p : si vous ne voulez pas voir de saccade dans votre film, mettez une carte de classe 10 sinon la mémoire tampon de la caméra risque rapidement de saturer. Les cartes de classe U1 ou U3 sont à privilégier.

Et le débit marqué sur la carte ?

Certaines marques notent sur la carte un débit maximum en lecture et écriture. On parle bien d’un débit maximum qui dans une utilisation normale ne pourra jamais être atteint. Cette notion est plus un effet marketing qu’un vrai gage de qualité.

Par exemple, je travaille avec beaucoup de cartes Sandisk (car j’aime bien cette marque) et sur 2 types de cartes différentes, on retrouve la même vitesse maximum : 30MB/s. La sandisk Ultra et Extreme sont toutes les deux en classe 10, mais à l’utilisation il y a une différence de rapidité entre elles, la seconde surpassant la première.

Le débit maximum peut parfois dépasser celui du bus chose qui est normalement impossible sauf en doublant le bus, mais là c’est une autre histoire.

Cartes SD

En fait je prends quoi ?

Et bien pour faire un résumé de tout ça, je vous dirais de prendre une carte SDHC de la marque que vous voulez, mais de préférence en classe 10. Si vous le pouvez, une carte SDXC en U1 ou U3 sera plus performante en toute occasion. Pour ma part, j'ai opté pour 2 cartes Sandisk Extreme en classe 10 U3.

Dernier conseil, préférez plusieurs cartes de 16Go plutôt qu’une grosse de 128Go. Vous pleurerez moins si elle vient à ne plus fonctionner.

Commentaires