J’utilise l’iPad depuis des années, que ce soit dans le monde professionnel ou pour mes loisirs. Apple a réussi à imposer sa tablette dans beaucoup de foyers. Même s’il commence à perdre de la vitesse dans les ventes, il reste une valeur sûre. Avec les temps, il est devenu une passerelle entre le téléphone portable et l’ordinateur.

Une des grandes nouveautés de 2019 et d’iOS 13 a été l’arrivée de Sidecar, ce qui donne la possibilité d’avoir l’iPad comme second écran. Dans le principe, c’est super et c’est gratuit quand on a tout le matériel compatible. Mais … C’était sans compter l’obligation d’acheter du matériel neuf, encore et toujours.

Une solution reprise d’autres développeurs

Cette solution existait déjà avant qu’Apple ne se penche dessus et décide de la mettre en place dans iOS 13 et de l’améliorer dans iOS 14. Je me suis servi plusieurs fois de Duet Display, qui existe depuis de nombreuses années. L’avantage de cette application est qu’elle est compatible Windows et OS X.

Le fait qu’Apple reprenne cette solution, y apporte tout son savoir-faire et simplifie son utilisation est une très bonne chose. Cela montre bien qu’il y a un vrai besoin et une vraie demande pour rendre l’iPad un peu plus lié avec un MacBook en utilisation conjointe. C’est là qu’est né Sidecar qui est le chaînon manquant ou la tablette graphique manquante.

Sidecar et la tablette graphique

Pour utiliser l’iPad comme tablette graphique, l’achat d’un Apple pencil est obligatoire et je trouve ça tout à fait normal. Je me vois mal dessiner ou faire de la retouche photo avec mes doigts (même si c’est possible). En plus de ne pas être pratique, cela manque énormément de précision.

Pour avoir utilisé longtemps des tablettes graphique de la marque Wacom, je dois bien avouer qu’avoir un iPad où je vois la zone sur laquelle je travaille est un plus indéniable. Bien sûr, cette solution existe déjà, mais son coût est très élevé (quasiment 1 000 € pour avoir quelque chose de sérieux).

Sidecar et l’écran externe

L’autre possibilité donné par Sidecar est l’utilisation de l’iPad comme un écran externe. Comme pour tout écran externe, il est possible de l’utiliser en bureau étendu ou en recopie d’écran. De plus, Apple a vraiment bien fait les choses avec l’affichage de la touch bar sur le bas de l’écran et des raccourcis sur une barre à gauche. Le couplage est lui aussi d’une simplicité enfantine.

Et c’est là que je commence à être frustré, il n’est pas possible d’utiliser le tactile de l’iPad pour contrôler le MacBook que ce soit en recopie ou en bureau étendu. On marche sur la tête ! Comment est-il possible de produire une technologie aussi réactive et bien pensée et ne pas l’exploiter correctement ? Je me faisais une joie de pouvoir faire des présentations sur vidéo-projecteur en pouvant me balader dans la salle avec mon iPad et contrôler mon MacBook.

Quand je code avec mon Macbook, avoir l’iPad en second écran est top. Pouvoir montrer le résultat en direct au client pendant la phase de développement est un réel plus. Mais là, je ne peux pas lui laisser se balader sur l’écran, il lui faut ma souris. Je vais très direct, c’est nul ! Je comprends qu’Apple vende des son pencil pour certaines utilisations, mais là ça se rapproche de la vende forcée.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire